Arthrose et prothèses d’épaule

Les praticiens

Dr Hugues DEMEZON

L’arthrose de l’épaule

L’arthrose de l’épaule correspond à une dégradation du cartilage l’articulation gléno-humérale (l’épaule).

Le frottement os contre os et les « becs de perroquet » (ostéophytes) limitent les mouvements. Chaque geste devient de plus en plus douloureux.

Initialement le traitement est médical et associe des antalgiques et une rééducation appropriée. Des infiltrations peuvent également être effectuées.

En cas d’échec du traitement médical la prothèse d’épaule est proposée

Le Traitement

En cas d’échec du traitement médical, la prothèse d’épaule est proposée.

La prothèse d’épaule va remplacer les deux surfaces de l’articulation.

Le but de l’opération est de vous redonner une bonne mobilité et des mouvements non douloureux.

Il existe deux types de prothèses d’épaule. L’indication dépend de l’état des tendons de la coiffe des rotateurs.

L’opération consiste à mettre en place les différentes parties de la prothèse en respectant les muscles, tendons, nerfs, et vaisseaux passant à proximité.

  • La prothèse d’épaule anatomique

Cette prothèse est indiquée lorsqu’il existe une arthrose et que les tendons de la coiffe des rotateurs sont fonctionnels

  • La prothèse d’épaule inversée

Cette prothèse est indiquée lorsqu’il existe  une arthrose de l’épaule associée à une rupture irréparable des tendons de la coiffe des rotateurs

L’anesthésie

L’anesthésie est générale associée à une anesthésie de l’épaule loco-régionale (bloc inter-scalénique) qui vous empêchera de souffrir après l’intervention pendant plusieurs heures.

Une consultation avec un médecin anesthésiste est prévue avant la chirurgie.

L’hospitalisation

Dans la majorité des cas, cette chirurgie nécessite 2 ou 3 jours d’hospitalisation

La convalescence

Après l’intervention, l’épaule est immobilisée dans une écharpe  pendant 3 semaines.

Cette écharpe peut être enlevée pour la toilette, pour manger et pour réaliser des exercices d’auto-rééducation.

Les prothèses d’épaule sont posées depuis plus de 20 ans. Les résultats sont très bons sur les douleurs  et le retour de la mobilité. Ce résultat dépend évidemment de l’état de votre épaule avant l’opération.

La kinésithérapie

La kinésithérapie est très importante. Un protocole vous sera remis à la sortie de la clinique. Pour retrouver la souplesse puis la force de l’épaule, il faut souvent un à trois mois de kinésithérapie bien conduite.