Entorse et disjonction acromio-claviculaire

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry.

Les praticiens

Dr Hugues DEMEZON

Entorse et disjonction acromio-claviculaire

L’articulation Acromio-claviculaire :

L’articulation Acromio-claviculaire fait partie de l’épaule. Elle relie la clavicule à l’omoplate et comme toute articulation, peut être le siège d’un traumatisme.

Cette articulation est maintenue par de puissants ligaments.

Les Lésions :

Le premier stade du traumatisme est l’entorse simple puis en cas de traumatisme plus important la disjonction. L’articulation se disloque et la clavicule se retrouve ascensionnée sous la peau, mobile et douloureuse. Les ligaments qui la stabilisent à l’omoplate sont rompus et la clavicule reste en position anormale.

Dans les stades de disjonction élevés, le traitement médical seul ne permet pas la cicatrisation des ligaments suspenseurs de la clavicule en position anatomique et laisse une clavicule en position haute inesthétique et douloureuse pendant de nombreuses années.

Chirurgicalement, la clavicule doit être repositonnée en face de l’acromion et les moyens de stabilisation de la clavicule réparés.

Nous utilisons un ligament synthétique passé entre l’omoplate et la clavicule qui se comporte comme un tuteur le temps nécessaire à la bonne cicatrisation tissulaire. Cette opération est menée sous contrôle arthroscopique pour limiter le risque de complications post opératoires.

L’anesthésie

L’anesthésie est générale associée à une anesthésie de l’épaule loco-régionale (bloc inter-scalénique) qui vous empêchera de souffrir après l’intervention pendant plusieurs heures.

Une consultation avec un médecin anesthésiste est prévue avant la chirurgie.

L’hospitalisation

Dans la majorité des cas, cette chirurgie se déroule dans le cadre de la chirurgie ambulatoire

La convalescence

Après l’intervention, l’épaule est immobilisée dans une écharpe avec coussin pendant 4 semaines.

La kinésithérapie

La kinésithérapie est très importante. Un protocole vous sera remis à la sortie de la clinique. Pour retrouver la souplesse puis la force de l’épaule, il faut souvent un à trois mois de kinésithérapie bien conduite.